PRÉSENTATION DE LA BASE DE KERGUELEN

SITUATION GÉOGRAPHIQUE

Informations Géographique

Les îles Kerguelen ou archipel Kerguelen forment un archipel français au sud de l’océan Indien. Elles constituent l’un des cinq districts des Terres australes et antarctiques françaises (TAAF).

Elles sont éloignées de plus de 3 400 km de La Réunion, terre habitée la plus proche. L’île principale, la Grande Terre, qui couvre plus de 90 % de la surface, est la troisième plus grande île française (après la Nouvelle-Calédonie et la Corse) ; c’est également la plus grande de toutes les îles subantarctiques (devant la Malouine orientale).

Ces îles ont des particularités par des origines volcaniques, au relief montagneux, culminent à 1 850 m, au mont Ross. Les côtes ont des formes disparates, très découpées, sont entaillées de fjords profonds. L’intérieur des terres est parsemé de nombreux lacs et étangs. La région occidentale est surmontée par la calotte glaciaire Cook qui s’étend sur 400 km2.

Il y règne un climat froid mais non glacial (les températures moyennes d’été sont inférieures à 10 °C mais celles d’hiver sont supérieures à 0 °C), extrêmement venteux.

> Consulter la carte de Kerguelen au format PDF

KERGUELEN

BASE KERGUELEN
BORD DE MER
SERVICE POSTAL ET COMMUNICATION
BORD DE MER
ESPACE RESTAURATION ET BAR
MAIRIE

ALBATROS FULIGINEUX

DISTRIBUTION SUR KERGUELEN : Sur tout le pourtour de l'archipel où sont présents les escarpements nécessaires à sa nidification.

L'estimation de la population va de 3 000 à 5 000 couples.

GRAND ALBATROS

DISTRIBUTION SUR KERGUELEN : Nicheur tout autour de la Péninsule Courbet, au Doigt de Saint Anne, au cap Bourbon sur Rallier du Baty, aux îles Ternay dans l'archipel des Nuageuses, sur les îles Mac Murdo et la péninsule Joffre.

La population est estimée à 1095 couples reproducteurs.

SOURCILS NOIRS

DISTRIBUTION SUR KERGUELEN : Plusieurs colonies sont connues dont deux au Cañon des Sourcils Noirs (environs 1200 couples) et aux Iles Nuageuses.

La population totale est estimée à 3200 couples.

MANCHOT PAPOU

DISTRIBUTION SUR KERGUELEN : Niche sur tout l'archipel, le long des côtes. On y compte environ 35 000 couples.

MANCHOT ROYAL

DISTRIBUTION SUR KERGUELEN : La colonie la plus connue est certainement celle de Ratmanoff

(environ 100 000 couples. En tout, une dizaine de colonies sont connues, réparties sur tout le pourtour de Kerguelen, totalisant 300 000 couples.

KERGUELEN : Niche, entre autres, sur les îles du Golfe du Morbihan. C'est le seul gorfou nichant dans le Golfe du Morbihan.

Sa population est estimée à une centaine de milliers.

GORFOU MACARONI

DISTRIBUTION SUR KERGUELEN : Colonies, notamment, au Cañon de Sourcils Noirs et sur la Côte des Gorfous Dorés (Courbet). Absent du Golfe du Morbihan.

Une colonie d'un million de couples existe sur l'Ile de Croÿ aux Nuageuses. On estime à un autre petit million l'ensemble des autres populations.

CORMORAN

DISTRIBUTION SUR KERGUELEN : Sédentaire. Sur tout l'archipel, très présent dans le Golfe du Morbihan. La population est estimée à 7000 couples.

GOELAND DOMINICAIN

DISTRIBUTION SUR KERGUELEN : Sédentaire. Le Goéland dominicain est présent partout sur les côtes. L'estimation de la population va de 4 000 à 8 000 couples. C'est la "Goëlle" des PAFiens.

SKUA SUBANTARCTIQUE

DISTRIBUTION SUR KERGUELEN : Ici et là le long des côtes. Grandes concentrations autour des colonies de petits pétrels (Mayes...).

Sa population est estimée à 3000 couples.

CHIONIS

DISTRIBUTION SUR KERGUELEN : Présent partout autour de Kerguelen.

CANARD D’EATON

DISTRIBUTION SUR KERGUELEN : Sédentaire. Vit sur tout l'archipel en privilégiant toutefois les endroits humides ou côtiers. On ne les trouve plus qu'à Crozet et Kerguelen après que leur introduction ait échouée à Amsterdam (la prédation exercée par le chat haret et le rat noir lui fut fatale).

Population estimée à moins de 10 000 couples.

PRION

DISTRIBUTION SUR KERGUELEN : Très sensibles à la prédation par les chats et, dans une moindre mesure, par les rats et à l'érosion due aux lapins, les prions se sont cantonnés là où ces mammifères ne sont pas (encore) présents. On les trouve surtout sur les îles du Golfe du Morbihan.

Populations estimées : 1 million de couples pour P. belcheri et 2-3 millions pour P. desolata.

STERNE

DISTRIBUTION SUR KERGUELEN : Sur tout l'archipel. Plus fréquente dans les endroits abrités (Golfe du Morbihan, baies...).

Population estimée à 2000 couples.

DAMIER DU CAP

DISTRIBUTION SUR KERGUELEN : Sur tout le pourtour de l'archipel où on trouve des côtes rocheuses, sauf dans le golfe du Morbihan où il est absent.

On compte environ 5 000 couples sur l'archipel.

PUFFIN GRIS

DISTRIBUTION SUR KERGUELEN : Malgré sa taille, est sensible à la prédation des chats. On ne le trouve donc en abondance que sur les îles indemnes, notamment celles du Golfe du Morbihan.

La population de Kerguelen est estimée à moins de 10 000 couples.

ÉLÉPHANT DE MER

DISTRIBUTION SUR KERGUELEN : En période de reproduction, il est surtout présent dans l'est de l'archipel. Les endroits les plus propices vont de la Pointe Molloy à Cap Digby (environs 40 000 individus). Quelques autres zones de reproduction se trouvent ici et là dans le reste de Kerguelen. Effectifs en diminution. En période de mue (été), peut être observé sur toutes les plages.

OTARIE DE KERGUELEN

DISTRIBUTION SUR KERGUELEN : On en trouve surtout sur la Péninsule Courbet et aux îles Nuageuses. Cette espèce a été redécouverte en 1933 après être portée disparue consécutivement à une chasse intensive. La recolonisation de Kerguelen est due à la population des Iles Nuageuses épargnée par les massacres. Actuellement, sur l'archipel, on estime à 15 000 le nombre d'individus.

LÉOPARD DE MER

DISTRIBUTION SUR KERGUELEN : Il ne se reproduit pas à Kerguelen. On peut rencontrer quelques individus, surtout d'août à novembre, dans le Golfe du Morbihan et sur la côte est de la Péninsule Courbet.

DAUPHIN DE COMMERSON

DISTRIBUTION SUR KERGUELEN : Sédentaire. On le trouve partout autour de l'archipel, surtout dans les baies et les fjords. Il est très fréquent dans le Golfe du Morbihan, où il accompagne le chaland lors de ses sorties.

RENNES

MOUFLON

MOUTON

CHAT

LAPIN

PÉTREL GÉANT

DISTRIBUTION SUR KERGUELEN : Petites colonies ici et là. Parmi les plus connues : Pointe Guite, Pointe Morne, Ratmanoff, Mayes...

Population : 1500 couples environ.

PÉTREL BLEU

DISTRIBUTION SUR KERGUELEN : Avant l'arrivée de l'homme, il devait nicher partout où le Chou de Kerguelen était présent. Maintenant, il se cantonne sur les îles indemnes de l'introduction du chat et du rat (prédation sur adultes et poussins) et du lapin (disparition des sites de nidification).

Environ 100 000 couples concentrés dans le Golfe du Morbihan.

PÉTREL DE LESSON

DISTRIBUTION SUR KERGUELEN : Il est présent surtout dans les îles indemnes d'introduction (lapins, rats et chats). Cependant, on peut le rencontrer en nombre ici et là sur la Grande Terre (péninsule Courbet, Ronarc'h, Jeanne d'Arc).

L'effectif de cette espèce est estimé à une trentaine de milliers de couples.

PÉTREL PLONGEUR

DISTRIBUTION SUR KERGUELEN : En raison de leur petite taille, ces deux espèces sont très vulnérables à la prédation par les chats et les rats. La présence de ces deux mammifères conditionne celle des oiseaux. On trouve les colonies de PPC en nombre sur les îles du Golfe du Morbihan, sur la Péninsule Rallier du Baty, l'Ile Foch et les Iles Nuageuses (population totale estimée à un million de couples).

Le PPG est présent partout en colonies disséminées (environ deux millions de couples).

LE CRAMPON – AVRIL 2017 – GUMS


La Saga du Mont ROSS
Georges Polian – Lionel Daudet

> En savoir plus

LIENS DE KERGUELEN


De nombreux liens à découvrir

> En savoir plus